AzerKids Banner

Le vendredi 21 août 2015, un policier s’est présenté chez moi à 4h30 am pour m’apprendre que mes 4 enfants – Sharvahn [11], Rojevahn [9], Dersim [7] et Meitan [3] – tous Canadiens, avaient été enlevé par leur père, mon ex-mari Saren Azer. Dévastée, chaque instant qui passe renforce mon inquiétude puisque je suis sans aucune nouvelle de mes enfants depuis ce jour.

Saren, mon ex-mari, est docteur en médecine et depuis 2007 il œuvre sur des missions humanitaires dans la région du Kurdistan iraquien. Lui-même Kurde de nationalité Iranienne, il vit au Canada depuis 1994. J’ai toujours admiré et supporté Saren dans sa lutte à développer l’aide humanitaire et médicale pour les réfugiés kurdes dans cette région oppressée. C’est donc pour moi non seulement un choc mais aussi une invraisemblance qu’il puisse être capable de détourner ses 4 jeunes enfants de leur mère et il en est certainement de même pour les supporters de Saren, au Canada et au Kurdistan.

Il nous semble que Saren a amené les enfants dans le nord de l’Iraq et qu’ils ont possiblement voyagé en avion à Irbil, la capitale régionale.

Contrevenant par ce geste à un ordre de la Cour canadienne, un mandat d’arrêt international d’Interpol a donc été émis contre lui. Suite à une rigoureuse étude de ce dossier, il a été décidé qu’il était dans l’intérêt supérieur des enfants d’être élevé au Canada, mais pour cela, ils doivent être retrouvés.

Voici ce que nous savons présentement de leur itinéraire. Saren et les enfants étaient à Paris, en France, du 6 au 11 août 2015. Ils auraient ensuite voyagé en train vers Düsseldorf/Troisdorf en Allemagne. Ils ont été vus pour la dernière fois à Cologne, toujours en Allemagne, le 13 août 2015.

Je vous prie de regarder attentivement les photos de mes enfants et de partager cette histoire dans tout votre réseau. Toute leur vie est au Canada, leur communauté, leurs écoles et leurs amis sont ici.

Vous pouvez nous communiquer toute information qui pourra nous aider à les retracer par un appel ou un message texte au (250)218-2930 au Canada. Le plus tôt les enfants sont trouvés, le mieux ce sera pour nous tous, y compris pour Saren.

Je veux remercier toute les personnes merveilleuses qui nous ont ouvert leurs cœurs aux enfants et à moi. Vous êtes venus jusqu’à notre porte me réconforter avec de la nourriture, des gestes d’amitié et votre aide. Par le biais d’Internet et des réseaux sociaux, vous m’avez encouragé par vos mots et votre support. Vous êtes une lumière dans cette tourmente.

À ma famille – mes parents, mes frères et sœurs, mes neveux et nièces – je ne pourrais, je ne saurais continuer à avancer sans vous. Ma grande sœur a traversé le pays pour être à mes côtés le vendredi 14 août dernier. Elle m’a promis qu’elle ne me quitterait pas tant que les enfants ne seraient pas ici, à la maison.

Je tiens à remercier la famille de Saren qui aide à la recherche pour retrouver les enfants. Je n’ose imaginer à quel point ces événements sont difficiles à vivre de leur côté.

Finalement, je suis reconnaissante envers les autorités, ici au Canada et aussi à l’étranger. À tous les niveaux ils ont déployé leur expertise et leurs ressources afin de localiser les enfants.

Je traverse un moment extrêmement douloureux mais je ressens aussi beaucoup d’espoir. Merci de m’aider à retrouver mes 4 enfants et à les ramener auprès de moi.